Conférence des grandes écoles

Informations clés

Ville d'établissement Paris

Franceflag_countryMain

Année de création 1973

  • logo_Conférence des grandes écoles
    • La Conférence des grandes écoles est une association française d'établissements d'enseignement supérieur et de recherche créée en 1973 par douze écoles supérieures françaises (onze écoles d'ingénieurs et une école de commerce). Son rôle est de promouvoir le développement et le rayonnement de ses membres, en France et à l'étranger, dans un objectif d'amélioration de la notoriété, en liaison avec les acteurs de l'économie et la société civile.

      La CGE n'est pas propriétaire de l'appellation « grande école », mais elle a déposé comme marques « Mastère spécialisé (MS) », « Mastère en sciences (MSc) » et « BADGE » (Bilan d'aptitude délivré par les grandes écoles) dont elle assure les accréditations au sein d'une commission spécifique composée de vingt-six personnalités bénévoles, directeurs d'écoles et experts des différents secteurs du monde économique.

      Elle ne doit pas être confondue avec la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs qui est un organisme, devenu depuis 2008 association reconnue d'utilité publique, représentant tous les chefs d'établissement des écoles d'ingénieurs françaises habilitées par la Commission des Titres d'Ingénieur (CTI) à délivrer le titre d'ingénieur diplômé.

      La Conférence des grandes écoles (CGE) a fusionné le 16 décembre 2008 avec le Comité national pour le développement des grandes écoles (CNGE).

      Elle est présidée depuis juin 2013 par Philippe Jamet, directeur-général de l'Institut Mines-Télécom, qui a succédé au directeur général du groupe ESSEC, Pierre Tapie.

Creative Commons License Le contenu de cette page, à l'exception de certains contenus obtenus de manière indépendante : drapeaux, système de classement, logo Alumnya, certains logos, est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Une partie de ce contenu provient de Wikipédia - . Modification : Seules les principales sections sont utilisées.